" Une symphonie sonore accompagne le geste dans la musique de Mathieu Lamboley, jeune compositeur qui écrit et conduit une partition sur la quasi-totalité du film (muet). Son orchestration est ample, servie par l’Orchestre national d’île de France, puissante dans l’action, et pleine d’atmosphère dans les ambiances "
Lire l'article